06 48 18 35 17

Albert Rigolot (1862 – 1932)

Albert Rigolot brillant orientaliste.

Albert Rigolot travaille à Cernay-la-Ville avec Léon Germain Pelouse de 1885 à 1889, puis Il suit les cours d’Auguste Allongé à Marlotte de 1889 à 1891. Il part en Algérie en 1896 où il peint des oasis, des couchers et des levers de soleil. Il envoie au Salon « Au Pays de M’Zab » qui est acheté par l’Etat.
Au salon de 1896 « Sur la route de Kardada à Bou Saada » est, lui aussi acheté par l’Etat et se trouve au Musée d’Orsay. Ses séjours en Algérie en fait un peintre orientaliste de renommée.
Après son service militaire Albert Rigolot aborde le pastel. Sa palette s’enrichit.
En 1899 il expose « Fin d’un jour d’octobre, Jura » acheté pour le Musée du Petit Palais.
En 1900, il obtient une médaille d’argent à l’Exposition Universelle pour deux panneaux « Arachide » et « La Laine ». Le restaurant de la Gare de Lyon à Paris expose « Beaulieu » d’Albert Rigolot.
Il a des élèves anglais et américains. Il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en 1901.

Ses amis

Ses élèves

Lorus Bishop Pratt (1855-1923)
John B. Fairbanks (1855–1940)
Edwin Evans (1860-1946)
John Hafen (1856–1910)

Quelques Œuvres de l’Artiste